siberie-voyage

Mon voyage en Sibérie

Située à l’est de la Russie, la Sibérie est un immense territoire qui représente 77% de la Russie mais très peu peuplé. Pourtant, elle ne manque pas de charme avec la diversité de sa faune et flore, ses réserves naturelles et ses parcs, ses traditions et ses paysages magnifiques. Le tout dans un climat froid et continental allant jusqu’à – de 72°C dans la République de Sakha. Mais dans la plupart des régions, la chaleur étouffante dépasse aussi + de 35°C en été.

Qu’y-a-t-il à voir en Sibérie ?

Les montagnes, les lacs, les fleuves, les volcans, les canyons, les steppes boisées, la toundra, les massifs montagneux etc. tous ces beaux paysages seront au rendez-vous. Cette région du monde présente, en effet, une grande variété d’environnements. Lors d’un voyage en indépendant dans ce pays, il est préférable d’avoir des notions de russes. Sinon, on peut recourir au service des guides anglophones des agences de voyages. Cette option est idéale si on souhaite organiser un trekking dans les environs du fameux lac Baïkal ou dans l’Altaï.

Concernant les sites touristiques les plus visités dans cette destination encore méconnue des touristes occidentaux, le lac Baïkal est considéré comme la perle de Sibérie. Classé patrimoine mondial de l’Unesco, c’est la plus grande mer d’eau douce du monde. Le lac d’une transparence cristalline regorge de richesses écologiques. En hiver, la balade en motoneige sur le lac est magique. Après avoir visité le lac et le musée de limnologie, on peut faire un trekking au sommet de la montagne Tchersky pour prendre une superbe photo du lac. Aux alentours, il y a également le marché où on peut acheter des souvenirs de sa visite de Sibérie. A noter que pour accéder rapidement au lac, il faut prendre Irkoutsk et Oulan-Oude. Irkoutsk abrite de bâtiments de style gothique, et de nombreux monuments de la révolution et de la Seconde Guerre mondiale. On peut également voyager par le transsibérien pour parcourir ces deux villes ainsi que la ville d’Omsk et Krasnyarsk. Des musées et des nombreuses sculptures publiques se trouvent à Omsk. Tandis qu’à Krasnyarsk, une ville bâtie en 1628, il ne faut pas manquer la visite du camp de concentration communiste Kraslag ainsi que le pont ferroviaire du Transsibérien. Ce pont figure également dans le patrimoine mondial de l’Unesco. Au sud, il y a également les spectaculaires montagnes d’Altaï, et les monts Saïan avec ses sommets de 4000 m, idéales pour les amateurs de randonnées. Du nord au sud, la taïga, la toundra, les steppes dominent. Les ours polaires, les phoques, les rennes etc. vivent dans la toundra. Tandis que les ours, les loups, les lynx, les zibelines etc. se cachent dans la taïga.

voyage-siberie

La culture et la gastronomie

En Sibérie, les bâtiments en bois sont sacrés. Des mégalithes, des idoles en pierre etc. montrent la croyance ou la passion des autochtones. On y retrouve également des temples bouddhistes. En ce qui concerne la gastronomie, on peut y déguster toutes les cuisines russes et slaves. Les plats de poisson ou de viande sont servis avec des légumes. Et on peut terminer le repas avec un thé à la russe. Enfin, un petit conseil, pour un voyage en Sibérie, prévoyez au moins 2 semaines pour parcourir les sites incontournables.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.